Le Coq

Alors que 2 ans auparavant le coq datant de 1901 fût décapité après avoir été atteint par plusieurs balles, la Municipalité de Châtillens décida, dans le courant de l'année 2002, de le remplacer par un nouveau, et cela avec l'accord de la régie paroissiale.

Si le prix du Coq, environ 2'500 francs suisses n'est pas très élevé, son remplacement à 35 mètres du sol demande une certaine organisation. Il fallut d'abord enlever l'ancien, afin de vérifier le mode de fixation et choisir le nouveau modèle compatible. Ceci fut fait en automne 2002 par l'entreprise GECA (Georges Carruzzo) de Les Tavernes au moyen d'un camion-nacelle de l'entreprise Emery de Mézières.

Le nouveau coq, choisi par la Municipalité sera, après que le présent document y fût scellé dans un logement étanche, traité avec un enduit permettant de conserver plus longtemps sa belle couleur cuivre. Ceci fait, il sera placé sur son perchoir par les mêmes entreprises après une petite cérémonie.

Consultez le document scellé