Palézieux

La première mention écrite du site "Pallexiu" date de 1134 ; ce nom évolua par la suite en "Palaisol" (1154), "Palesuez" (1218), Pallexieu" (1545), issu d'un nom provenant du diminutif "palatiolum" désignant un petit palais.

Sous la domination savoyarde, la Seigneurie appartenait au XIIIe siècle à la Famille de Palézieux qui possédait un château, dont les ruines sont encore visibles aujourd'hui. A la suite de leur faillite en 1302, les Seigneurs de Billens les remplacèrent et fondèrent le 9 mai 1344, un bourg entouré de murs et de fossés, bénéficiant de larges franchises et possédant d'importants marchés. Parvenant ensuite aux mains du Comte de Gruyère par alliance, la Seigneurie fut alors réunie à celle d'Oron, avant de passer sous la domination bernoise. La cure, édifiée en 1707, est un témoin de cette époque.

L'église existait déjà au début du XIIe siècle, mais son état exigea, en 1828, une reconstruction totale aboutissant au temple paroissial actuel. Un autre témoin de cette époque est sans conteste sa grande cloche, coulée en 1519, et ornée d'un écusson dont le champ gauche contient trois étoiles et le champ droit une grue prenant son envol. Cette dernière, donnée par Marguerite de Vergy, mère du Comte Michel de Gruyère, porte cette pensée en latin "Je te salue Marie, Reine du ciel. Saint-Pierre prie pour nous". Cette cloche est actuellement visible sous le préau du centre scolaire. 

Voie romaine

Les vestiges les plus anciens sont probablement les restes d'une villa romaine qui ont été découverts sur le territoire de la commune dans les années 1812-1813, au lieu-dit "Au Martinet" où passait la voie romaine reliant Vevey à Moudon. Vous trouverez sous ce lien une documentation scientique sur la voie romaine de Palézieux, établie par M. Jean-Pierre Dewarrat, achéologue du territoire.