Oron-le-Châtel

On peut imaginer que ce sont les Celtes, qui les premiers vinrent habiter la région. En 1885, une fibule, une pendeloque et un bracelet de bronze ont été trouvés près d'Oron-le-Châtel, preuves incontestables de présences humaines dans le région.

On trouve mention de Viromagus ou Uromagus (le marché aux boeufs), ancien nom d'Oron sur les cartes militaires de l'Empire romain du IVe siècle après Jésus-Christ. Selon la Table de Peutinger (image), Oron était une étape sur la route allant de Milan à Mayence. Une autre mention écrite du site "Orona" date de 516; ce nom évolua par la suite en "Auronum (1017); Oruns (1137 et 1220); Orons (1141 et 1271); Ourons (1215).

Le château a été construit entre la fin du XIIe siècle ou au début du XIIIe siècle. Fait relativement rare, ce monument échappa aux destructions dues aux guerres et aux incendies. Au XIVe siècle, il appartient à l'Abbaye de Saint-Maurice et a été administré pendant env. 200 ans par des intendants. Profitant des troubles politiques de l'époque, les seigneurs d'Oron en deviennent peu à peu les propriétaires.

Par mariage, les Comtes de Gruyère héritent de la baronnie d'Oron. Ruinés, ces derniers cèdent leur patrimoine aux cantons de Fribourg et de Berne qui ne demandaient qu'à se partager les restes du Comté de Gruyère. 43 baillis bernois se sont succédés au château d'Oron. En 1798, la révolution vaudoise éclate sans heurts et le dernier Bailli, M. Jean-Rodolphe de Mulinen est prié de quitter le château. Ce dernier est alors transformé en prison.

En 1801, il est mis en vente et a été acheté par les Roberti, famille bourgeoise de Moudon, qui y a habité jusqu'en 1870. Ensuite, il a été la propriété de la famille de M. Adolphe Gaiffe, qui l'a meublé avec du mobilier amené de France. C'est également grâce à elle que le château possède une magnifique bibliothèque. Au début, le château leur servait de résidence secondaire mais, se trouvant ruinée, cette famille a mis le château en vente en 1932.

Suite au refus du Grand conseil vaudois d'acheter ce monument, une Association a été fondée en 1934 dans le but de l'acheter, de l'entretenir et de le restaurer. Ce dernier a été acheté en 1936 pour la somme de CHF 140'000.-- avec tous les meubles et la bibliothèque. Son propriétaire actuel est l'Association pour la conservation du Château d'Oron.