Chesalles-sur-Oron

En 1885, avec la découverte au lieu-dit "La Corbaz" d'un squelette complet, entouré de divers objets de bronze, il a été déterminé que cet endroit était déjà habité à l'âge du bronze.

Cet endroit fit partie de la seigneurie d'Oron durant tout le Moyen Age. Ses habitants étaient alors paroissiens de Saint-Martin (Fribourg). Après la Réformation, ils furent rattachés à la paroisse d'Oron-Châtillens.

Chesalles a formé jusqu'en 1812, une seule commune avec Oron-le-Châtel.

Le village tire son nom de l'ancien français "chesal", qui signifie endroit bâti (de casa = maison). D'où les armoiries parlantes adoptées en 1923.

Plus près de nous, et pour beaucoup de vaudois, Chesalles, à l'instar de Mézières, est lié au nom du Général Henri Guisan. En effet, l'ancien commandant en chef de notre armée y acquit, en 1896, un domaine qu'il exploita lui-même puis le remit ensuite en gérance à son maître-valet. De plus en plus absorbé par sa carrière militaire, le futur Général Guisan vendit son domaine en 1907, après avoir installé sa famille à Verte-Rive à Pully.